Audit Logistique

Cabinet de conseil spécialisé en Logistique  
A22,Expert en Logistique

Mail : eric.mamy@a22.fr

   


Accueil Contactez nous Emplois, Stages Faq-logistique Site Map Page Liens A22 Expert Distanciers Ouvrages Webmaster Vocabulaire Acronymes Mentions Formation News


 

Accueil
Audit Logistique
Diagnostic logistique
Supply Chain
Schéma directeur Logistique
Gestion des stocks
Logistique amont automobile
La Logistique dans l'automobile
Pieces de rechange logistique
Logistique
Grande distribution
Reverse logistique
Livraison en ville
Tableaux de bord
Optimisation logistique
Exemples distancier
Transports
Achats
Prévisions
GMAO
Editeurs Supply chain
Tracabilite
Systemes d'informations logistique
WMS warehouse management system
TMS
WMS  & TMS
Entrepot
Cartographie
LOGIX optimisation
Logistique france
Logistique Europe
Prestataires
Indicateurs logistiques Tableau de bord logistique
Incoterms
Fonctions logistiques métier logisticien
Externalisation logistique
Exemple optimisation logistique
Ecoles logistiques
Logistique verte - Green logistics
Developpement durable & Logistique
Environnement
Bilan carbone logistique
Quotas d'emission CO2
Couts logistiques
Cahier des charges entrepot logistique
Cahier des charges Logistique
Téléchargement
Liste  Conseils logistique
Salons Logistique
Pubs logistiques
Plan du site - Consultant logistique
Best  logistique
Mutualisation
Articles
Touroptimiser SaaS

 

Guides audit logistique | Qualité Logistique


Comment définir la performance de la logistique ?

Comment mesurer les résultats ?

Quelles actions d'améliorations conduire ?

Il y a une grande différence entre un audit et un diagnostic et pourtant il y a toujours une forte confusion entre Diagnostic et Audit Logistique. (voir la page sur le diagnostic logistique)

Un diagnostic Logistique concerne un champ particulier de la logistique de l'entreprise et vise à traiter un dysfonctionnement d'organisation et à améliorer la performance de l'entreprise.

Un Audit est une démarche de contrôle global ou partiel visant à vérifier l'existence de procédures au niveau de différentes fonctions. L'audit ne regarde pas les performances atteintes ou non, il vérifie qu'il existe un process  et des règles d'organisation correctement formalisées.

Un audit se base sur un référentiel.

Il est conçu pour mesurer la performance de l'entreprise , il concerne l'ensemble ou une partie du dispositif logistique. On vérifie, on valide comme dans un audit qualité qu'un certain nombre de processus sont bien mis en oeuvre. On attribue alors des points si le processus est bien en place.

 


DES EXEMPLES : REFERENTIEL ASLOG

L'ASLOG a bâti un référentiel logistique en se basant sur celui mis au point par VOLVO dans les années 1990. Ce dernier a été "amélioré" et constitue à ce jour une base de référence intéressante pour juger de la pertinence d'un système logistique.

Le Référentiel logistique de l’ASLOG a pour vocation d’aider les entreprises à améliorer leurs performances logistiques. C’est un catalogue de mesures et d’actions de progrès de l’entreprise qui reste toutefois seule juge des actions de progrès à déployer. C’est un outil transversal dont la promotion est assurée par l’ASLOG, en premier lieu au travers de deux jours d’initiation afin que chacun puisse en mesurer la richesse.

Le Référentiel de la performance logistique de l’ASLOG apporte une aide aux entreprises désireuses de bâtir une démarche d’amélioration continue, avec pour objectif prioritaire, celui d’atteindre le niveau d’excellence et de mettre en place les bonnes pratiques de la logistique.

La toute première version de ce Référentiel date de 1997. Il comptait alors 53 questions fortement orientées vers le cycle de vie des produits. Mais il ne prenait en compte qu’insuffisamment la problématique du flux aval. Des questions supplémentaires ont été ajoutées dès la seconde version (en l’an 2000). Le concept de la Supply Chain a été introduit en 2002, avec la 3e version, celle-ci étant encore enrichie dans sa version 2005. « Aujourd’hui, la structure du Référentiel n’est plus centrée sur le cycle de vie du produit… », insiste Patrick Gaillard (GPG Conseils), président de la Commission Compétences, Formations et Référentiel de l’ASLOG, «… mais sur la réalité de la Supply Chain ».
 

Le Référentiel de la performance logistique de l’ASLOG est un catalogue de mesures et d’actions de progrès.

L'audit qualité et l'audit logistique sont très semblables. il s'agit dans les deux cas de mettre en place :
- une structure d'approche des problèmes,
- de concevoir une façon de régir les processus clés,
- d'établir de façon formalisé des plans d'actions destiné à assurer un Progrès continu et une qualité optimale.

Plan du référentiel Logistique ASLOG (140 questions orientées SupplyChain)


>1 Management, Stratégie et Planification
>2 Conception et Projets
>3 Approvisionner
>4 Produire
>5 Déplacer
>6 Stocker
>7 Vendre
>8 Retours et Après vente
>9 Indicateurs de pilotage
>10 Progrès Permanent


Ce référentiel est composé de 200 questions qui permettent de mesurer la performance logistique de manière précise et uniforme quel que soit l’environnement observé. Pour acquérir les compétences nécessaires à l’exploitation de cet outil, l’Aslog propose deux formations spécifiques : le FDAL I et II.
Le niveau I, sur une durée de 2 jours, consiste à découvrir le référentiel en parcourant l’ensemble des thèmes de l’audit. L’objectif est de comprendre les enjeux d’un audit logistique
et d’appréhender son déroulement. Les personnes susceptibles d’être auditées ou souhaitant s’initier à l’audit logistique sont particulièrement concernées par cette formule.
Après avoir réussi l’examen de cette première étape, les stagiaires peuvent suivre le niveau II sur une durée de 5 jours. Il s’agit d’apprendre à mener puis exploiter un audit logistique. Le module alterne les aspects méthodologiques et les mises en situation réelle. Le dernier jour est réservé à un examen sous forme d’audit réel présenté à un jury qui délivre un certificat d’aptitude théorique. Cette formation de niveau II est adaptée aux professionnels souhaitant devenir auditeur logistique. Pour renforcer sa proximité avec les entreprises, l’Aslog  propose ces formations en région.

A NOTER: l'ASLOG dont le rôle de base affirmée sur son site est de faire la promotion de la logistique, ne diffuse pas gratuitement et librement son guide d'audit. Il n'est accessible qu'aux personnes qui s'inscrivent à la formation d'auditeur.


REFERENTIEL EVALOG / GLOBAL EVALOG

Si le référentiel ASLOG ( issu de celui de Volvo n'est pas disponible). Celui d'EVALOG ( issu aussi à la base de celui de VOLVO) est devenu maintenant EVALOG GLOBAL . Il est disponible librement sur internet.

Télécharger librement  le Global Evalog sur le site de GALIA en cliquant ici.
Note : document Microsoft® Excel zippé, 360 ko.

Contrairement au précédent qui est d'obédience française , Global EVALOG est un outil standard mondial validé par GALIA, Odette et l'AIAG (Automotive Industry Action Group).

GLOBAL EVALOG est la fusion du référentiel EVALOG d'Odette et le référentiel MMOG (Materials Management Operations Guideline) de l'AIAG. Il permet l'autoévaluation ou l'audit logistique des sites partenaires (usines, fournisseurs) sous la forme d'un questionnaire et le calcul d'un score.


REFERENTIEL AFNOR

LOGISTIQUE : Dans la définition officielle de la norme AFNOR (norme X 50-600), la logistique est une fonction "dont la finalité est la satisfaction des besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise et pour un niveau de service déterminé. Les besoins sont de nature interne (approvisionnement de biens et de services pour assurer le fonctionnement de l'entreprise) ou externe (satisfaction des clients). La logistique fait appel à plusieurs métiers et savoir-faire qui concourent à la gestion et à la maîtrise des flux physiques et d'informations ainsi que des moyens". De nombreux processus de l'entreprise impliquent donc des facettes logistiques, en particulier la Chaîne Logistique qui va des fournisseurs aux clients.

DES NORMES EN COURS D'ELABORATION

Norme NFX50-600 intitulée « Fonction et démarche logistique »,

Publiée en janvier 1999. Elle a pour objet de définir les concepts, les acteurs et la logique de la démarche logistique, aussi bien pour les activités logistiques de biens que de services, dans les entreprises privées et publiques. Une réactualisation de cette norme, qui sera intitulée «Management logistique - Démarche logistique et gestion de la chaîne logistique »  a été  publiée en  2005. Elle insiste davantage sur les notions de Supply Chain Management.

Norme AFNOR- Schéma de la norme NF X 50-600-  Logistique et le cycle de vie du produit

Referentiel AFNOR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fascicule FD X50-602 intitulé « Fonctions logistiques »,

publié en 1997, qui présente un inventaire des activités logistiques identifiées dans des sociétés industrielles, commerciales et de services. Ce fascicule fait actuellement l"objet d’un projet de réactualisation.

- Fascicule FDX50-604 intitulé « Processus logistique »,

publié en juillet 2002. Il décrit en détail le processus logistique à partir des activités et des interfaces qui le composent. Ce fascicule, a pour objectif de servir de référentiel à l’évaluation des performances des différentes phases qui composent le processus logistique. Il est largement inspiré des modélisations publiées par l’APICS.

 AFNOR Commission logistique. Travaux en cours. Principes de modélisation. de la chaîne logistique ...voir ci-après 
 


AFNOR est aujourd’hui un groupe de services dont l’objectif est d’assurer la compétitivité et l’influence du système français de normalisation dans le contexte de la construction européenne et de la mondialisation de l’économie. Il offre pour cela un éventail complet de services autour de quatre grands métiers.

La normalisation : élaborer les référentiels demandés par les acteurs économiques. AFNOR NORMALISATION aide les acteurs socio-économiques à élaborer les référentiels dont ils ont besoin pour leur développement stratégique et commercial, en leur facilitant l’ accès au processus de normalisation, à l’ information et en assurant des services d’ accompagnement.

L’édition et la diffusion de produits d’information : aider les acteurs à accéder aux référentiels normatifs. Pour satisfaire les attentes des clients, AFNOR INFORMATION a conçu et fait évoluer une gamme de produits et services de plus en plus ciselée et sur toutes sortes de supports en faisant appel aux nouvelles technologies.

La formation et le conseil : aider les acteurs à appliquer les référentiels normatifs. CAP AFNOR développe des services variés et personnalisés visant à permettre l’appropriation, l’application et la mise en œuvre des référentiels et démarches de normalisation, certification et progrès.

La certification : proposer une offre de certification large et reconnue. AFNOR CERTIFICATION propose une gamme de prestations de certification volontaire et réglementaire de produits et services, ainsi que des prestations de certification de systèmes et de compétence.
Le groupe AFNOR développe une offre de services à l’international sur la pratique de ces quatre métiers

 


SCOR : Référentiel mondial des processus de logistique


Le modèle SCOR a pour finalité l’optimisation des processus logistiques de l’entreprise. Aujourd’hui, le Supply-Chain Council à développé la version 8.0 du modèle SCOR. Il définit une démarche, des modèles et des indicateurs pour représenter, diagnostiquer et évaluer sa chaîne logistique.


Qu’est ce que SCOR ?
Le modèle SCOR (Supply-Chain Operations Reference-model) est développé et diffusé par le SCC (Supply Chain Council).

Le modèle SCOR présume que toute chaîne logistique peut être subdivisée en 5 types de processus : planification (Plan), approvisionnement (Source), fabrication (Make), livraison (Deliver) et gestion des retours (Return).

Les macro processus sont spécialisés par type de production : on distingue 3 types de fabrication (fabrication sur stock, fabrication à la commande et conception à la commande), les processus d'approvisionnement et de livraison correspondants sont eux-mêmes distingués. La codification étant normalisée, il devient possible de représenter très simplement les enchaînements de processus .

La chaîne logistique visant à être intégrée, le même découpage sera appliqué aux processus des fournisseurs et des clients de l'entreprise.  La performance des fournisseurs peut dépendre Elle même de ses propres fournisseurs; de même la chaîne logistique ne s'arrête pas au client quand celui-ci n'est pas le client final.

Le modèle SCOR s'étend en amont, aux sorties des processus des sous-traitants (les fournisseurs des fournisseurs) et, en aval, aux points d'entrée des processus des "clients des clients".

Le modèle SCOR ayant pour finalité l'optimisation des processus logistiques de l'entreprise, il s'accompagne d'une méthode de mise en œuvre qui distingue 4 étapes :

 - stratégique,  analyse du positionnement concurrentiel, niveau de performance requis par le marché, mesure de la performance actuelle,  analyse des écarts et plan d'optimisation.

- opérationnel, analyse des flux physiques

- systémique, représentation des flux d'informations  et des processus existants

- mise en œuvre,  développer, tester et mettre en production la chaîne optimisée,

 

 

Le modèle SCOR, actuellement dans sa version 8, comprend un descriptif des processus logistique de l'entreprise sur les trois premiers niveaux de détails; les
séries d'indicateurs correspondants pour une bonne maîtrise de la performance; un recueil des meilleures pratiques telles que constatées chez les meilleures entreprises au niveau mondial; des données de benchmarking pour les indicateurs de niveau 1.
On peut  télécharger la brochure de présentation du modèle SCOR sur le site du SCC: www.supply-chain.org

SCOR représente à la fois une base de réflexion pour faciliter la modélisation des processus logistiques mais aussi un outil de dialogue entre entreprises, société
de conseil et éditeurs de logiciels. Il permet des démarches de benchmarking entre entreprises de pays et de secteurs par la rigueur de la modélisation
des processus et de la définition des indicateurs.

C'est aussi, et surtout, une démarche méthodologique structurée,rassemblant de nombreux acteurs de la chaîne logistique.


 

Le référentiel SCM

Thierry Jouenne, professeur associé au CNAM  vient de mettre en ligne sur son site http://www.supplychain-masters.fr un nouveau référentiel pour la logistique appliquée à l'industrie des produits de grande consommation.
Cet outil a été conçu pour des PME de 20 à 400 personnes, mais avec un langage commun avec celui des référentiels utilisés par les grands donneurs d'ordre, comme SCOR ou encore Class A.

Présenté de façon originale, ce référentiel se présente sous la sous la forme d'une roue logistique composée de 25 modules ( gestion des stocks, développement durable, mesure des performances, ...) l

 

Le 6 janvier 2011, Thierry JOUENNE a réuni une partie des consultants réalisant des audits avec le référentiel SupplyChain Masters

Thierry Jouenne en pleine actionLa réunion a eu lieu à la gare de Lyon de 9h à 18 h et a rassemblé plus de 15 consultants indépendants ou faisant partie de petits cabinets spécialisés en logistique et ou Supply Chain. Etaient présents Thierry JOUENNE (SCM), Nicolas SCHEFTEL (ATEOL), Armand BOUTET (SCOOP Conseil), Anne LANGLOIS(AL solutionS), Etienne VINCENT(CLEAR Management), Jocelyne FAUSSEMAGNE (INTERLOGIX), Mehdi MEKEDDER (ACTIONLEAN), Jean-Jacques JUVIEN (CGL Consulting), Philippe  MAGNARD (ACFOR Conseil), Philippe HUVEAU, Olivier ARDOUIN  (AVISION), Eric MAMY (A22, Expert en Logistique) Hubert CARPENTIER,  Samy SCEMAMA ( BOOST Conseil), Sébastien DUCHATEAU (SD-Conseil), …

SupplyChain Masters rassemble à ce jour plus d’une vingtaine de consultants experts qui réalisent des audits dans les PME –PMI en utilisant le référentiel Supply Chain Masters.

Conçu en 2007 pour la compétitivité des PME de 10 à 250 salariés des secteurs des produits de grande consommation (PGC), des biens d'équipement, de la mécanique, de l'électronique, de la plasturgie, de la santé, etc., le Référentiel Supply Chain Master s'est imposé comme l'outil de référence pour mesurer la maturité logistique des PME.
Il permet de dresser un bilan complet des pratiques logistiques de l’entreprise, d’en mesurer les forces et faiblesses sur une échelle de 0 à 4 et d’établir un plan de progrès prioritaire.

80 audits Supply Chain Masters ont déjà réalisés de janvier 2008 à décembre 2010 et ceux-ci ont permis de dresser un état des lieux de la maturité logistique des PME dans différentes régions. Les principaux résultats sont édifiants :
- 2 entreprises sur 3 n’ont pas de stratégie logistique
- l’organisation logistique est fragmentée (cloisonnement des activités logistiques entre les fonctions commerciales, production et achats, absence de vision globale des flux) ;
- le processus logistique est partiellement formalisé et principalement basé sur l’exécution des commandes – peu ou aucun indicateur logistique n’existe
pour aider les PME à suivre leurs activités dans ce domaine.
Thierry JOUENNE a dressé un bilan des actions réalisées en 2010  et a présenté les évolutions et améliorations de la méthodologie SupplyChain Masters. Les différents plans d’actions pour 2011 ont été commentés et affinés par les différents participants. Une accélération forte des actions auprès des PME et PMI est prévue pour cette année et un peu plus  de 200 audits seront réalisés  pour cette année 2011.

 

Le référentiel SCM couvre l’ensemble des fonctionnalités de la logistique et du Supply Chain Management.

Symbolisé par la Roue de la logistique, il se compose de 25 modules clés depuis la stratégie d’entreprise jusqu’à la mesure des performances en passant par les multiples composantes de la logistique.

Appliqué aux PME des produits de grande consommation, il constitue à la fois un guide pédagogique pour faire le point de ses connaissances et une grille de maturité pour évaluer les forces et faiblesses logistiques sur une échelle de   0 à 4.

 


Les phases de l'audit de la chaîne Logistique

• Préparation.
• Description du processus.
• Collecte des informations.
• Élaboration de l'Audit.
• La réalisation de l'audit.
• Les différentes étapes.
• Les attitudes et comportement.
• Les conseils.
• Les résultats de l'audit.

Plans d'action
• Les non-conformités et axes d'amélioration.

 

 

 

 


Pour tous les référentiels cités et d'autres encore : Contactez nous
 

Audit Logistique Diagnostic logistique Supply Chain Schéma directeur Logistique Gestion des stocks Logistique amont automobile La Logistique dans l'automobile Pieces de rechange logistique Logistique Grande distribution Reverse logistique Livraison en ville Tableaux de bord Optimisation logistique Exemples distancier TransportsAchats Prévisions GMAO Editeurs Supply chain Tracabilite Systèmes d'informations logistique WMS warehouse management system TMSWMS & TMS Entrepot Cartographie LOGIX optimisation Logistique france Logistique Europe Prestataires Indicateurs logistiques Tableau de bord logistique Incoterms Fonctions logistiques métier logisticien Externalisation logistique Exemple optimisation logistique Ecoles logistiques Logistique verte - Green logistics Developpement durable & Logistique Environnement Bilan carbone logistique Quotas d'émission CO2 Couts logistiquesCahier des charges entrepot logistique Cahier des charges Logistique TéléchargementListe Conseils logistique Salons Logistique Pubs logistiques Plan du site - Consultant logistique Best logistique Mutualisation Articles Touroptimiser SaaS  

Dernières modifications  le 10 mars 2014 -  Copyright EMY Mai 2006 -2014
Logistique - Supply chain -Conseil en Logistique - Consultant Logistique - Conseil Supply Chain -
Contact : A22 Expert en Logistique
Tel: 09.67.02.96.20  ou 06.07.97.23.63
Liens vers certains de nos
autres Sites: www.a22.fr www.arpaconseil.com www.maroc-logistique.com www.edilogin.com www.quotas-carbone.com www.web-logistique.com
ww.solveur.com ...